Notre Pirogue

Notre Pirogue

La pirogue à voile a été construite en bois de kaori sur l’île de Tahiti, par Alexandre Genton société AlexComposites, suivant la méthode traditionnelle disparue lorsque le moteur est arrivé dans les lagons polynésiens.

Bora Kontiki Lagon  et sa pirogue Lorita sont un clin d’oeil à une folle aventure née dans les rêves d’un amoureux des Marquises et d’une légende des Tuamotu.

Construction Pirogue

construction5

construction2

construction4

construction3

construction6


Le Kon-Tiki

Radeau construit par l’anthropologue suédois Thor Heyerdahl pour traverser l’océan pacifique du Pérou au Tuamotu (atoll de Raroia) ; 8 000 km de navigation en 101 jours en 1947. Actuellement exposé au musée du Kon-Tiki à Oslo.
L’équipage est composé de 6 hommes et de Lorita, un perroquet, mascotte de l’expédition.

La légende

T. H entend au Tuamotu un indigène parler de Tiki, fils du soleil, ancêtre du peuple polynésien arrivé, d’un pays lointain de l’est, par la mer avec sa tribu.
Quelques années après T.H retrouve l’histoire de Kon-Tiki, roi soleil, chef divin d’un peuple à la peau blanche du lac Titicaca au Pérou. Pourchassé par ses ennemis, il prend la mer avec son peuple pour fuir tout droit vers l’ouest.
Pour T.H ces deux dieux ne sont qu’un seul et unique personnage.
Devant cette théorie, très contestée, T.H décide de tenter l’expérience lui-même avec un radeau en rondins de balsa et cordes, suivant le modèle des embarcations traditionnelles indienne, et une perche de bois de manguier comme aviron.
Au cours de la traversée les occupants survivent grâce à la pêche et à la récupération d’eau de pluie.